Brêve histoire du tabac aux Amériques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Brêve histoire du tabac aux Amériques

Message par Kiusk le Mar 25 Juil - 1:18

Le tabac est une plante herbacée dont les feuilles sont riches en nicotine. Les occidentaux ne fumèrent qu'après la découverte des Amériques par Christophe Colomb. Dans son Journal de Navigation du 28 mars 1492, il écrit avoir vu à Cuba des indiens : "hommes et femmes, avec un petit tison allumé, composé d’une sorte d’herbe dont ils aspiraient le parfum suivant la coutume".
La culture du tabac est donc originaire d 'Amérique centrale et d'Amérique du sud. Elle a vraisemblablement débuté il y  a plus de 4000 ans. En Europe, dans l'antiquité, les grecs et les romains fumaient simplement des feuilles de poirier ou d'Eucalyptus.
Fait surprenant on a découvert en Egypte des feuilles de tabac dans la momie de Ramsès II.
« Au moment de la momification, son torse avait été rempli de nombreux produits désinfectants : les embaumeurs avaient utilisé un fin « hachis » de feuilles de Nicotiana L., trouvé contre les parois internes du thorax, à côté de dépôts de nicotine, certainement contemporains de la momification, mais qui posent un problème, car ce végétal était inconnu en Égypte, semble-t-il. »
En 1975, Merxmüller et Butler découvrirent en Namibie une variété de nicotiana native (nicotiana africanum), permettant d’envisager l’existence d’un tabac africain, malgré l’absence de traces d’un commerce égypto-namibien en la matière. Sinon on pourrait envisager un contact entre l'Égypte et l'Amérique dès cette époque. Certains avancent par exemple que le peuple Phénicien était très présent dans le commerce maritime. Mais leur domination portait surtout sur la Méditerranée, et ils ne savaient même pas naviguer contre le vent ; rien ne permet de prouver qu'ils aient pu aller aussi loin qu'en Amérique.
Mais de manière plus générale, le tabac fut probablement utilisé pour la première fois par les Mayas puis par diverses tribus amérindiennes, notamment au cours de rituels religieux et sociaux. Sa consommation s’étend également à toutes les Caraïbes.
Les indiens commencent à rouler les feuilles de tabac jusqu'à obtenir une sorte de grand cigare qu'ils appellent “tabaco’’ ou ‘’ tobago’’.
La fumée fut longtemps associée à des croyances et à des rituels, tantôt funéraires, tantôt festifs. Avant la découverte des Amériques par Christophe Colomb, le tabac est surtout une plante sacrée et curative, utilisée par les prêtres et les chamanes. Il sert à communiquer avec les esprits et à apaiser des douleurs. On retouve à cette époque de nombreuses représentations de Dieux ou de prêtres fumant.
Les fouilles effectuées en Amérique du Sud révélèrent également un usage ancestral de la pipe remontant à près de mille ans avant notre ère.
Le tabac existe naturellement dans certaines régions du Mexique et l’histoire des cigares mexicains peut être retracée depuis les Mayas sur la péninsule du Yucatan au Mexique. Le Mexique pourrait-il être le foyer d’origine du tabac et des cigares ? Personne ne le sait avec certitude, mais les preuves suggèrent que les mayas fumaient du tabac en utilisant des sortes de pipes et aussi qu’ils rouleraient ensemble des feuilles de tabac pour former une espèce de cigare.
Le mot cigare vient  d'ailleurs de "sikar", qui veut dire fumer dans la langue des Mayas.
Les grands explorateurs et notamment Christophe Colomb découvrent en 1492 le tabac dans une île des Petites Antilles située au large de l'actuel Venezuela, l’île de Tobago et l’importe en Europe. Les marins rapporteront que les Indiens cubains fumaient une forme primitive de cigare, avec du tabac tordu et sec, roulé dans une feuille au creux de la paume de la main.
Les explorateurs espagnols, portugais et autres européens, prirent rapidement cette habitude de consommation, que les conquistadors adoptèrent aussi. Les aventuriers du Nouveau Monde furent donc parmi les premiers fumeurs occidentaux. Ils furent également les premiers à rapporter des feuilles de tabac séchées et à les fumer par plaisir.
En 1527, l’évêque Barthélemy de Las Casas confirma dans son Histoire Générale des Indes l’utilisation du cigare par les indiens : "L’herbe dont les Indiens aspirent la fumée est bourrée dans une feuille sèche (…). Les Indiens l’allument par un bout et sucent ou hument par l’autre extrémité, en aspirant intérieurement la fumée, avec leur haleine".
Pendant le XVIe siècle, le tabac se vit attribuer en Europe de nombreuses vertus thérapeutiques. Jean Nicot, ambassadeur de France au Portugal, ne serait pas entré dans l’Histoire si un marchand revenant d’Amérique ne lui avait pas cédé quelques feuilles de tabac. L'ambassadeur, auquel le tabac apparaissait comme une herbe miracle, décida d’en
envoyer à la reine Catherine de Médicis, pour la guérir de ses migraines. Il donna ainsi son nom à la plante.
Le tabac gagna alors en notoriété en France et fut aussi appelé ‘’Herbe-à-la-Reine’’.

avatar
Kiusk
Admin

Messages : 210
Date d'inscription : 29/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://kiusk.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum