Mon ange, Guillermo Rosales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mon ange, Guillermo Rosales

Message par Kiusk le Jeu 29 Oct - 8:42

Schizophrène, Guillermo Rosales a vécu dans des asiles similaires à la pension qu'il décrit dans Mon ange. Journaliste et écrivain pendant qu'il vit à Cuba il fuira le régime Castriste pour Miami. Mon Ange, lui vaudra en 1987 de se voir décerner le prix "Letras de Oros", décerné par le poète mexicain Octavio Paz, prix Nobel de littérature.
"Je m'appelle William Figueras. A quinze ans, j'avais lu le grand Proust, Hesse, Joyce, Miller et Mann. Ils furent pour moi comme les saints pour un dévot chrétien. Il y a vingt ans, à Cuba, j'achevais un roman." Mon Ange est parcouru par une réelle poésie, une grande douleur et parfois une extrême cruauté, car ceux qui ont atterri dans ce boarding home, sorte d'asile géré par des intérêts privés, ont à peu près tout perdu. Leur dignité mais aussi la raison. L'expérience dans ces lieux de Guillermo Rosales, nourrira ce roman et la terrible tristesse qui se dégage de cet univers psychiatrique. Mon Ange, c'est l'espoir de s'en sortir au milieu de ce monde en tout point insensé. Une histoire d'amour, parmi la nef des fous.

avatar
Kiusk
Admin

Messages : 217
Date d'inscription : 29/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://kiusk.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum