Beach House, De l'art de la démission.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Beach House, De l'art de la démission.

Message par Kiusk le Mar 1 Sep - 9:19

De la musique actuelle mondialisée, on assiste impuissant à une immense démission généralisée. Nul enjeux poétiques ici, mais simplement une vaste entreprise consumériste. Pour l'heure, la consécration ultime, pour ce qui fut autrefois des artistes, est dorénavant de voir l'un de leurs singles, illustrer une publicité. La pop comme la musique électro vit désormais de la vente de produits électro-ménagers.
Beach House avec « Depression Cherry » semble illustrer cette tentation de la fuite capitaliste.
Ici, nulle racine ou histoire mais simplement des motifs aériens, servis par des nappes de synthé empruntées à l'électro dont la répétition est sensée nous faire oublier que nous eûmes un jour quelques idéaux.
Si Depression il y a, on pourra certainement la chercher du côté de la rythmique, dont on a parfois le sentiment que la même boucle a été utilisé pour tout l'album. Même constat, pour les guitares qui ne reposent sur rien, ni socle ni racines, mais qui participent simplement à ces ambiances atmosphériques, qui malheureusement ne nous emportent pas très haut.
Un album triste et sans idéal, qui ne contribuera certainement pas à l'arrêt de nos antidépresseurs.

avatar
Kiusk
Admin

Messages : 211
Date d'inscription : 29/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://kiusk.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Beach House, De l'art de la démission.

Message par Kiusk le Mar 1 Sep - 9:38

avatar
Kiusk
Admin

Messages : 211
Date d'inscription : 29/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://kiusk.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum