Frances Ha de Noah Baumbach

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Frances Ha de Noah Baumbach

Message par Kiusk le Sam 20 Sep - 17:33

Frances Ha de Noah Baumbach est traversé par les influences, la bohème de la nouvelle vague, le noir et blanc de Manhattan du coté de Woody Allen, Eric Rohmer. Lorsque la réalisatrice filme sous forme de travellings Frances courir dans la rue sur le « Modern love » de David Bowie, on est aussitôt interpellé par la référence à Mauvais Sang de Léos Carax.
Mais au-delà de ces influences, Frances Ha est le film qui véhicule le plus d'énergie et de fraîcheur de cette année 2013. Ici on raconte pourtant l'incapacité à être, un entre-deux entre l'adolescence et l'âge adulte où l'actrice Greta Gerwig ne parvient pas à être la danseuse célèbre qu'elle voudrait être, à se réaliser en tant que personne. Même trouver un logement est difficile. On pense au Inside Lewynn Davis des Coen, balloter de logement en logement. Pourtant cette incapacité ne débouche pas sur un aveu d'échec ou d'impuissance, mais sur une énergie jubilatoire qui se retrouve jusque dans la réalisation.

http://www.youtube.com/watch?v=73z_w-wbz_Q

avatar
Kiusk
Admin

Messages : 217
Date d'inscription : 29/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://kiusk.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Frances Ha de Noah Baumbach

Message par Kiusk le Dim 21 Sep - 12:08

avatar
Kiusk
Admin

Messages : 217
Date d'inscription : 29/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://kiusk.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum