A travers la vitre, le journal d'un maître de la littérature.

Aller en bas

A travers la vitre, le journal d'un maître de la littérature.

Message par Kiusk le Jeu 30 Nov - 5:35

En 1915, Sôseki, malade, écrit ce journal qui est en fait une réflexion magistrale sur la création et la vie en général. De petits riens, comme la vie de ses chats, il fait naître une œuvre profonde et poétique. Il raconte son quotidien d’écrivain, balayé par les obsessions qui ont parcouru son œuvre. Ecrit entre deux crises d’ulcères, ce récit autobiographique s’interroge sur l’art, la littérature, la maladie.
Comme dans Oreiller d’herbes, une dizaine d’année auparavant, Sôseki dépeint  sa condition d’artiste. Mais cette réflexion est parcourue par l’urgence, confronté à la maladie, qui devra l’emporter un an plus tard. Conscient de la mort inéluctable, les souvenirs d’autrefois ressurgissent dans ce journal . Des promenades dans le Tokyo de son enfance, des spectacles dans des salles de quartier, une conversation avec son coiffeur, la mort de son chien : le quotidien d’un intellectuel transcendé par la littérature.Il est essentiel de lire ce récit car la plume de Sôseki est celle d’un maître de la littérature .

avatar
Kiusk
Admin

Messages : 220
Date d'inscription : 29/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://kiusk.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum