Gestion des déchets dans le Paris du Moyen-âge.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Gestion des déchets dans le Paris du Moyen-âge.

Message par Kiusk le Mar 3 Oct - 1:07

En 1343, Charles V arrive au pouvoir et décrète l’interdiction de jeter ses déchets dans la Seine. Pour favoriser le respect de cette nouvelle mesure, il fait creuser des fosses destinées à accueillir les détritus, elles sont couvertes afin d’éviter les odeurs. Une bonne partie de la population reste sourde à cet acte de bon sens et la Seine continue de charrier des ordures en quantité. Comme les gens ne respectent pas les règlements, les déchets trop encombrants sont abandonnés dans des dépotoirs aux abords des villes. Les habitants ne portent pas leurs déchets aux endroits prévus et la pollution de la Seine entraine des épidémies de peste. La Peste Noire de 1347  fit des millions de morts en Europe.
De manière générale, la question de la salubrité se pose dès l'an mille où la population des villes explose. Les déchets sont jetés par la fenêtre directement dans la rue ou dans la Seine. Les rues sont pestilentielles. L'odeur, l'insalubrité fait de ces endroits de véritables cloaques. Les habitants jettent leurs déchets, excréments, carcasses d'animaux dans la rue. Les seuls qui nettoient la ville en mangeant les ordures ce sont les cochons qui vivent en liberté.

Ne pouvant plus supporter l'odeur, en 1185 Philippe Auguste ordonne de paver les rues principales et crée des canaux et fossés centraux pour nettoyer certains quartiers.
Au XIIIème siècle, il existe des Règlements pour remédier au manque d'hygiène : paver les rues, nettoyer une fois par semaine devant sa maison et ne pas laisser trainer
les ordures et les déchets.
Mais la population refuse de porter les déchets aux endroits prévus et continuent à polluer la Seine ce qui entraine les épidémies de peste. Le fleuve devient un véritable égout !
C'est seulement en 1531, grâce aux conseils de médecins, qu'une ordonnance impose que toutes les maisons soient dotées de fosses et qu'on interdit l'élevage de cochons, oiseaux, lapins, pigeons dans Paris.
Mais jusqu'au XVIIIème siècle L'hygiène générale est toujours peu développée. La rue ne cesse d'être un dépotoir public, et certains vident encore tous les matins leur pot de chambre par la fenêtre ! Un ruisseau coule constamment au milieu de la chaussée, parfois tellement grossi par les pluies qu'il faut le traverser à l'aide d'une passerelle volante.
C'est finalement au XIXème siècle que les réseaux d'eau potable et de tout-à-l'égout feront  peu à peu, leur apparition.

avatar
Kiusk
Admin

Messages : 215
Date d'inscription : 29/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://kiusk.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum