Béjaïa, la ville Bougie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Béjaïa, la ville Bougie.

Message par Kiusk le Lun 24 Juil - 0:28

Tandis que j'étais à l'hôpital, j'ai eu le loisir de discuter avec cette dame kabyle, Marie, convertie au Christianisme. Elle a évoqué sa ville natale, Béjaïa, qui en langue latine veut dire Bougie.  C'est une commune algérienne située en bordure de la mer Méditerranée, à 220 km à l'est d'Alger. Elle est le chef-lieu éponyme de la wilaya de Béjaïa et de la daïra de Béjaïa, en Kabylie.
Elle est connue à l'époque romaine sous le nom de Saldae, elle est promue capitale du royaume vandale avant d'être islamisée au VIIIe siècle. Cité berbère modeste, elle devient une prestigieuse capitale sous les Hammadides au XIe siècle et un foyer religieux, commercial et savant de la Méditerranée.
Elle est réputée en Europe pour la qualité de ses chandelles faites de cire d'abeille — auxquelles elle ont donné son nom : les bougies — Béjaïa a également joué un rôle important dans la diffusion en Occident des chiffres arabes et des savoirs mathématiques locaux. Au Moyen Âge, des savants comme Raymond Lulle, Fibonacci et Léonard de Vinci y étudient.
Lors de l'indépendance du pays, en 1962, elle retrouve un rôle culturel. En effet, grande ville berbérophone, elle devient un des foyers de la revendication identitaire berbère. Elle redevient aussi, progressivement, un port de première importance, talonnant celui d'Alger et devançant Oran.
Avec ses 200000 habitants, Béjaïa est la plus grande ville de Kabylie et « capitale » de la Petite Kabylie. Elle est aussi, grâce à sa situation géographique, le plus important pôle industriel de la région, notamment par la concentration de nombreuses industries, et la présence d'un des plus grands ports pétroliers et commerciaux de Méditerranée.
Suite à ses activités industrielles, la ville de  Béjaïa est confrontée aujourd'hui à des défis majeurs, notamment en terme d'environnement. La question d'un développement durable incluant la préservation du patrimoine,  et du site naturel reste entière ; même si au niveau associatif ou universitaire une prise de conscience a déjà eu lieu, les actions ont une portée encore trop limitée pour améliorer durablement la situation.

avatar
Kiusk
Admin

Messages : 215
Date d'inscription : 29/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://kiusk.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum