Le futur est-il un véhicule militaire?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le futur est-il un véhicule militaire?

Message par Kiusk le Lun 19 Juin - 6:06

Et si le futur que nous avions imaginé, était vain, insipide, superficiel? Ce matin, je me suis levé avec en tête l'élection de Macron. Découragé, je me suis demandé si je ne devais pas me recoucher. Sur les réseaux sociaux, fleurissait la chasse à l'abstention. Comme s'ils ne leur suffisaient pas de voter pour ce type "nouveau" qui veut s'attaquer au code du travail, ils auraient voulu en plus qu'on participe, qu'on ne leur gâte pas leur plaisir.
Dans ma circonscription, j'avais le choix entre les républicains et la république en marche. Pour ma part, j'ai regardé le prix de Diane à la télé. Senga, aux origines américaines, a remporté la course à Chantilly à 22/1. Petit moment d'enthousiasme, vite dissipé par l'annonce de l'estimation de l'abstention aux législatives. 57% des électeurs ne se sont pas déplacés et, comme moi, ont préférés rester chez eux ou aller à la plage. On peut douter de la légitimité d'une assemblée élue avec un tel score, et qui de toute de façon dans sa large majorité pense à peu près la même chose et préconise à peu près les mêmes solutions. Après le premier tour de la présidentielle, les fractures idéologiques qui étaient apparues dans les résultats, ont été rayés de la carte par la stratégie Macron.
Rayés de la carte, en tout cas à l'assemblée, puisqu'on peut douter désormais que les partis traditionnels sont reconnus par une majorité du corps électoral. Si pratiquement 6 français sur 10 ne se sont pas déplacés, un tel phénomène augure t-il un troisième tour dans la rue comme le réclame l'extrême gauche. Souhaitons qu'à défaut de se rendre dans les urnes, le peuple possède encore la force de manifester pour défendre ses acquis sociaux. Cependant, ce que l'on pressent, c'est pour le moment une énorme lassitude, un découragement. La candidat des cadres supérieurs a anesthésié les velléités de révolte et hier triomphait haut la main. Pour combien de temps? On nous parle de décisions par ordonnance, de passage en force. Si Macron arrive à convaincre les médias, les cadres, et les bénéciaires de la mondialisation. Pour combien de temps, pourra t-il contenir la colère de ceux qui ne parviennent pas à finir les fins de mois?

Je regarde cette photo de Macron, sourire satisfait, au Tennis, son sport favori. Finalement, malgré ces annonces de renouveau, les choses n'ont pas tant changé depuis Giscard d'Estaing. Le futur, les rêves que l'on pouvait faire enfant, sont désormais incarnés, par ce personnage désuet, défilant sur les Champs Elysées comme le général De Gaulle.
Le futur est-il un véhicule militaire?


avatar
Kiusk
Admin

Messages : 210
Date d'inscription : 29/08/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://kiusk.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum